• Accueil
  • Archives
  • L’IFLA et le Libre Accès : contenu, motivation et rappel

L’IFLA et le Libre Accès : contenu, motivation et rappel

Publié le 26 février 2004

Dans un communiqué de presse daté du 24 février, l’IFLA (Fédération internationale des associations de bibliothécaires et d’institutions) a fait connaître sa déclaration de soutien votée le 5 décembre par son conseil d’administration. Son soutien est motivé par sa Déclaration de Glasgow sur les bibliothèques, les services d’information et la liberté intellectuelle.
Malgré l’existence de la Déclaration de Berlin qui s’appuie elle-même sur celle de Bethesda, l’IFLA s’inspire du rapport du Wellcome Trust en faveur du modèle du Libre Accès   pour fonder sa prise de position. Une référence plutôt indirecte vu la filiation des différentes déclarations collectives qui forment aujourd’hui le corps de doctrine du Libre Accès.

Cette prise de position de l’IFLA est également l’occasion pour Stevan Harnad de rappeler à la vigilance tous les militants et prescripteurs du Libre Accès dans un message sur la liste American Scientist Open Access Forum
. Il souligne qu’il ne s’agit pas que d’un nouveau modèle commercial, mais d’un mode d’organisation impliquant le dépôt par les chercheurs eux-mêmes de leurs écrits dans des réservoirs de publications (Open Access Eprint Archives). Pour lui, les déclarations officielles actuelles et les signataires tendraient à oublier ce développement essentiel pour une libre circulation de l’information scientifique dans la communauté de la recherche.

Voir en ligne : IFLA supports Open Access movement