L’affaire « The Royal Society »

Publié le 12 décembre 2005

L’académie des sciences britannique, The Royal Society, en prenant position contre la mise en ligne par les chercheurs de leurs articles, s’est attiré les foudres d’une partie de ses membres dans une lettre publique signée notamment par cinq prix Nobel. Dans cette polémique, The Royal Society s’affirme victime d’intérêts commerciaux, comme en témoignerait le soutien avoué des éditeurs en accès libre BMC et PLoS à la production de cette lettre publique.
Risible...
Ces débats qui s’enveniment ont pris naissance avec la proposition des Conseils de Recherche britanniques de lier l’attribution des soutiens à la recherche à la mise à disposition en accès libre des publications issues de ces recherches, dans la veine de ce que le Wellcome Trust avait soutenu précédemment.

Voir en ligne : Science academy defends open access policy