Archives institutionnelles et thématiques : position des chercheurs

Publié le 31 juillet 2012, par Thérèse HAMEAU

Les objectifs de l’article « Digital repositories ten years on : what do scientific researchers think of them and how do they use them ? » est de savoir si les chercheurs utilisent les archives ouvertes et pourquoi, les avantages et les inconvénients qu’ils leur trouvent, et de connaitre la position des chercheurs sur les déclarations et prises de position et sur l’importance des archives institutionnelles et thématiques. Près de 1 700 chercheurs, dont 60 % dans le domaine de la physique, ont répondu à l’enquête. Près de 100 pays sont représentés.
Parmi les résultats, on peut noter que la majorité (64 %) a effectué un dépôt dans un réservoir, que cet acte est volontaire dans 47 % des cas et que la principale barrière au non-dépôt est le manque d’information. Les documents les plus déposés sont les articles (64 %) et les thèses (14 %). Près de 88 % utilisent ces réservoirs pour trouver de l’information. Ils déposent préférentiellement dans des archives institutionnelles.

L’article