Cambridge University Press écarte la « double peine »

Publié le 8 juillet 2015, par Thérèse HAMEAU

Cambridge University Press va tenir compte des frais de publication   dans les coûts des abonnements pour éviter la « double peine ». Si le nombre d’articles publiés avec des frais de publication atteint au moins 5 % et si les revenus liés aux frais sont au moins de 5 000 livres sterling, l’éditeur fera une remise équivalente à la valeur la plus basse du pourcentage ou du revenu lors du renouvellement de l’abonnement pour 2016. Ainsi, l’abonnement à six revues, qui suivent le modèle hybride  , subira une réduction située entre 2,6 et 7,7 %. Mais les abonnés qui ont déjà d’importants rabais, par exemple via des consortiums, ne pourront pas en bénéficier.

Le communiqué de presse