Le CNRS devient membre du Knowledge Exchange

Publié le 20 décembre 2016, par Thérèse HAMEAU

Le CNRS sera le sixième membre du Knowledge Exchange (KE) à compter du 1er janvier 2017. Ce groupement européen, lancé en 2005, avait dès le départ pour champs d’investigation les aspects de l’IST pour l’enseignement et la recherche qui continuent à l’heure de la Science ouverte. De nombreuses études sont issues des travaux de leurs membres portant sur le libre accès  , les données de la recherche, les infrastructures, l’économie...
Le KE comprenait jusqu’à présent cinq organisations, représentant cinq pays d’Europe du Nord : la DFG en Allemagne, le JISC au Royaume-Uni, SURF aux Pays-Bas, Denmark’s Electronic Research Library (DEFF) au Danemark et le Center for Science (CSC) en Finlande.

L’information