Le G8 donne sa position sur le Libre Accès

Publié le 4 juillet 2013, par Thérèse HAMEAU

Le G8 Science a eu lieu les 17 et 18 juin à Londres. Il réunissait les ministres chargés de la recherche, de la science, de la technologie et de l’innovation (Allemagne, Canada, États-Unis, France, Italie, Japon, Royaume-Uni et Russie) et la Commissaire européenne à la recherche, l’innovation et la science. La discussion portait sur la place de la recherche et sur les efforts à faire afin d’en améliorer la transparence, la cohérence et la coordination pour en optimiser les bénéfices tant sur un plan social qu’économique.
Dans la déclaration finale, les ministres soutiennent notamment le principe qu’un plus grand accès aux résultats des recherches financés par des fonds publics accélère le processus de recherche et l’innovation, et favorise l’économie. Ils reconnaissent les avantages d’un accès immédiat et sans restriction à ces résultats et la nécessité de les conserver de manière pérenne. Ils reconnaissent également l’importance de l’évaluation par les pairs et le rôle joué par les éditeurs et les sociétés savantes. Ils soulignent que les différentes voies possibles pour le Libre Accès   (verte, dorée et autre voie innovante) doivent être explorées et développées de manière complémentaire.

La déclaration