Place des prépublications dans la recherche biomédicale

Publié le 10 février, par Thérèse HAMEAU

Deux institutions britanniques changent leur politique quant à l’usage des prépublications.
Le Medical Research Council (MRC) encourage les chercheurs à partager leurs manuscrits avant l’évaluation par les pairs en les déposant dans des dépôts de prépublications. Il leur permet de citer ces prépublications dans leurs demandes de subventions de projets et de bourses, présentées après le 1er avril 2017.
La seconde, le Wellcome Trust autorise également, à compter de janvier 2017, les chercheurs à citer leurs prépublications ou les manuscrits avant le peer-review dans leurs demandes de subventions, mais aussi dans les rapports finaux.
Ces deux institutions financent des recherches dans le domaine biomédical, comme les NIH aux États-Unis qui ont lancé un appel à commentaires fin 2016 qui porte sur « Including Preprints and Interim Research Products in NIH Applications and Reports ». Les NIH financent déjà un projet de recherche dans lequel il est demandé aux chercheurs de déposer leurs prépublications dans une archive ouverte  .