Rapport annuel du projet PEER

Publié le 1er octobre 2010, par Thérèse HAMEAU

PEER vient de publier le rapport concernant sa deuxième année d’activité. Il fait surtout mention de la complexité de l’infrastructure nécessaire pour mener à bien ce projet.
Les douze éditeurs partenaires fournissent le contenu et les métadonnées   associées de 241 revues. Quatre domaines sont couverts : science de la vie, médecine, physique et sciences humaines. Les articles sont déposés pour moitié par les éditeurs, l’autre par les auteurs sur l’invitation des éditeurs. Un réservoir a été construit par l’INRIA pour les recevoir. Fin août 2010, les éditeurs avaient versé près de 25 000 articles, les auteurs 85. La prochaine phase du projet est une montée en charge des documents.
PEER, démarré fin 2008 et qui doit se terminer en mai 2012, a comme objet l’analyse des conséquences du dépôt, systématique et à large échelle, dans des archives ouvertes, des articles des chercheurs. Les éditeurs, les responsables des archives et la communauté des chercheurs collaborent à PEER.

Le rapport