Attitude des pays européens vis-à-vis du libre accès

Publié le 7 mars, par Thérèse HAMEAU

Le rapport « Access to and Preservation of Scientific Information in Europe » fait un point sur le suivi de l’implémentation dans les états membres de l’Union européenne — plus la Norvège et la Turquie — des recommandations de la Commission de juillet 2012.
Concernant le libre accès   (LA) aux publications, douze états montrent une préférence pour la voie verte  , la voie dorée   est privilégiée dans cinq pays et les autres états soutiennent les deux options.
Les politiques en faveur du libre accès aux données de la recherche sont moins développées, mais il existe une prise de conscience de l’enjeu avec la mise en œuvre de politiques dans des pays comme le Danemark, la Finlande et la France.
À propos de la conservation   des informations scientifiques, un autre point des recommandations, les archives institutionnelles se sont développées dans la plupart des états. Mais certains ont porté leurs efforts plus sur les informations — les métadonnées   et les CRIS — que sur le LA — texte intégral et données.

Le rapport