Libre accès à l'information scientifique et technique
Actualités, problématiques et perspectives

Textes de références

Le mouvement du Libre Accès est jalonné de déclarations, réactions à la prise de conscience quant à la difficulté d’accéder aux résultats scientifiques, qui proposent des solutions pour y remédier. A travers ces textes trois changements peuvent être repérés : l’appropriation par la société d’un mouvement initié par des individus, la prise en compte de toutes les données utiles à la recherche et pas seulement des publications, et l’élargissement à tous les domaines de la science.

La Lettre ouverte de Public Library of Science (PLoS) peut être considérée comme le premier acte militant du mouvement du Libre Accès : des chercheurs prennent position pour « la création d’une bibliothèque publique en ligne qui fournirait le contenu intégral des résultats publiés de la recherche et des textes scientifiques dans le domaine de la médecine et des sciences du vivant sous une forme en libre accès ».
Viennent ensuite les « 3B », Budapest, Béthesda et Berlin, représentatives des évolutions du Libre Accès. L’Initiative de Budapest pour l’Accès Ouvert (BOAI) recommande deux voies pour atteindre le Libre Accès, l’auto-archivage et les revues alternatives. La Déclaration de Béthesda donne une définition de la publication en libre accès mais aussi des rôles des différents acteurs oeuvrant dans la communication scientifique. La Déclaration de Berlin, signée par des institutions, élargit la notion du Libre Accès à tous les biens culturels et à toutes les données issues d’un travail de recherche.
Enfin, on peut citer la Déclaration de principes du Sommet mondial sur la société de l’information comme exemple de l’implication de la société civile.

Ces cinq déclarations font partie des textes mis à disposition ci-dessous. Il s’agit soit des versions françaises officielles, soit des traductions effectuées par le personnel de l’INIST-CNRS.

Dans certains des textes, le concept anglais `open access` est traduit par `accès ouvert` et non par `libre accès`.