CHORUS et SHARE

Publié le 15 avril 2015, par Thérèse HAMEAU

CHORUS (Clearinghouse for the Open Research of the United States) vient de publier un rapport faisant un bilan des huit premiers mois de son fonctionnement. Il annonce 75 000 articles de revues dont 24 000 sont déjà accessibles au public. Ils proviennent majoritairement d’agences fédérales avec lesquelles CHORUS a passé des accords dont le Department of Energy (DOE). Avec ce dernier, CHORUS a développé son réservoir PAGE (Public Access Gateway for Energy & Science). Des discussions sont en cours avec la National Science Foundation (NSF) et la NASA.
Par ailleurs, un accord a été signé entre CHORUS et CLOCKS Archive pour assurer la conservation   et l’accès à long terme des articles.

SHared Access Research Ecosystem (SHARE), l’initiative concurrente, annonce le lancement de la version béta de son système, SHARE Notify, qui permet d’alerter toutes les parties prenantes de la mise en accès de leurs travaux. Actuellement 623 842 events sont signalés dans son réservoir.

Ces deux projets, lancés tous les deux en juin 2013, sont nés en réaction au mémorandum du Bureau de la politique scientifique et technologique de la Maison-Blanche. Celui-ci demandait aux agences fédérales nord-américaines, recevant des fonds fédéraux, de rendre accessibles librement leur production scientifique. CHORUS est soutenu par les éditeurs. SHARE est la solution initiée par trois associations universitaires américaines, l’Association of Research Libraries (ARL), l’Association of American Universities (AAU) et l’Association of Public and Land-grant Universities (APLU).