Déclaration des universités canadiennes sur l’édition pérenne

Publié le 20 juillet, par Thérèse HAMEAU

L’U15, qui regroupe des universités de recherche du Canada, publie une déclaration sur l’édition pérenne. Le groupe énumère les principes sur lesquels doit reposer un écosystème de la communication savante sain.
En tout premier lieu, le libre accès   avec un « accès le plus vaste possible aux travaux de recherche et d’érudition. »
Suit l’intérêt public où le groupe affirme que l’accès ne peut être limité par une question de moyen financier.
En troisième lieu il y a la qualité pour laquelle le groupe « favorise l’adoption d’un processus rigoureux d’examen par les pairs et de mesures efficaces des retombées de la recherche pour toutes les formes de publications savantes, incluant les articles, les monographies et les livres. »
Puis la reddition de comptes, principe qui énonce que : « La plus forte proportion possible de fonds publics investis dans la recherche et l’enseignement doit être dépensée directement dans la recherche et l’enseignement. »
Et enfin l’innovation, avec l’élaboration de nouveaux modèles de communication savante en mettant à profit l’environnement numérique.

La déclaration