Dépôt des prépublications

Publié le 5 décembre 2016, par Thérèse HAMEAU

Un article paru dans Nature relate que dans le cadre du projet 4D Nucleome, financé par les National Institutes of Health (NIH) aux États-Unis à la hauteur de 120 millions de dollars, les chercheurs bénéficiant d’un financement pour leurs recherches doivent déposer leurs prépublications, dans une archive ouverte  . En effet, comme il est indiqué dans la politique pour les publications du projet, les chercheurs doivent déposer leurs manuscrits dans un serveur de prépublications, comme bioRxiv, arXiv et ChemRxiv, avant ou en même temps que la soumission à une revue. Mais avant ce dépôt, les auteurs sont fortement encouragés à partager leurs manuscrits, en interne, entre les membres du réseau pour avoir leurs avis avant la soumission à une revue, le caractère confidentiel devant être respecté.
L’article de Nature fait mention également d’un autre projet dans lequel les chercheurs doivent suivre la même règle. Il s’agit du projet Biohub, financé pour 600 millions de dollars par la fondation de Mark Zuckerberg.
On peut rappeler que l’organisation CrossRef accepte l’enregistrement des prépublications depuis début novembre 2016.

L’article