Désaccord entre les universités allemandes et Elsevier

Publié le 17 juillet, par Thérèse HAMEAU

Les représentants des trois principales universités de Berlin — Freie Universität Berlin, Humboldt-Universität zu Berlin, Technische Universität Berlin — et la Charité - Universitätsmedizin Berlin ne renouvelleront pas leur contrat avec l’éditeur Elsevier pour l’année 2018. Ils demandent un juste prix et le libre accès   aux informations scientifiques.
Ils suivent ainsi l’exemple de plus de 70 institutions allemandes qui avaient annulé les abonnements aux revues d’Elsevier en 2016.
L’éditeur refuse d’entrer dans la configuration prévue par le projet national DEAL qui veut initier un nouveau type d’accord avec les grands éditeurs, englobant toutes les revues électroniques, valable pour toutes les institutions allemandes, ayant notamment comme objectif le libre accès à toutes les publications des chercheurs allemands.

Un autre article : Berlin universities poised to cancel Elsevier contracts

Le communiqué de presse