La Chine et le Libre Accès

Publié le 19 mai 2014, par Thérèse HAMEAU

À l’occasion de la troisième réunion annuelle du Global Research Council (GRC) qui se déroule du 26 au 28 mai à Pékin, deux agences de financement chinoises annoncent leur politique en faveur du libre accès  . Il s’agit de l’Académie chinoise des sciences et de la Fondation nationale des sciences naturelles de Chine. La première demande que tous les articles résultant de financement public soient déposés dans l’archive ouverte   de l’institution dont dépend le chercheur ; ils doivent être librement accessibles dans les 12 mois suivant la publication. Elle apportera un soutien à la publication dans des revues en libre accès demandant des frais de publication   raisonnables. Pour la fondation, les chercheurs, dont elle soutient financièrement les travaux, doivent déposer leurs articles dans son archive ouverte ; ils doivent également être librement accessibles dans les 12 mois suivant la publication.
Ces actions sont dans la ligne des prises de position du Global Research Council (GRC) en faveur du Libre Accès (LA) aux résultats scientifiques. Un plan d’action a été publié lors de sa deuxième réunion annuelle en 2013.