La transition vers le Libre Accès au Royaume-Uni

Publié le 21 septembre 2015, par Thérèse HAMEAU

Le rapport « Monitoring the transition to Open Access » montre que les frais pour publier en libre accès   ont augmenté de 555 % depuis 2012 pour atteindre la somme de 8,8 millions de livres sterling. L’étude porte sur les données de 23 universités britanniques. Les frais pour publication représentent de 12 à 14 % des dépenses des universités, ceux pour les abonnements 85 %. La majorité des revues demandent entre 1 000 et 2 000 livres ; une minorité se situe en dessous de 1 000 et au-dessus de 2 000. Ce sont les revues hybrides qui ont les frais les plus importants. Les articles librement accessibles sont plus déchargés des plateformes des éditeurs que les autres articles. La plupart des revues sont publiées avec une licence CC-BY. Le dépôt dans des archives institutionnelles ou thématiques est de moins en moins restrictif, mais la version autorisée est généralement la prépublication   et le manuscrit accepté.
Ce rapport est mandaté par l’Open Access co-ordination Group pour répondre à la demande du groupe Finch d’avoir des indicateurs fiables pour mesurer la transition vers le Libre Accès au Royaume-Uni.

L’information