Le Libre Accès en Asie

Publié le 13 juin, par Thérèse HAMEAU

Début 2017, le groupe Asia OA a réalisé une enquête portant sur les actions liées au Libre Accès   — politiques, archives ouvertes et revues — dans 16 régions d’Asie. Majoritairement, les régions n’ont pas de stratégie cohérente avec des activités très atomisées et non coordonnées.
Huit régions ont une agence de financement qui a mis en place une politique comme la Fondation nationale des sciences naturelles en Chine, et le département de Biotechnologie et celui de la Science et de la Technologie en Inde. Les archives ouvertes sont développées de manière hétérogène, avec 57 % des universités au Japon qui en possèdent, 20 % au Pakistan et en Thaïlande. Quant aux revues, il s’agit le plus souvent de revues « locales ». Au Bangladesh, BanglaJOL contient 140 revues couvrant l’ensemble des disciplines scientifiques et au Japon, J-STAGE 1 891 en science et technologie.

Le rapport