Les éditeurs : pour la voie dorée et contre la voie verte

Publié le 14 mars 2012, par Thérèse HAMEAU

Dans un communiqué du 8 mars, l’association des éditeurs STM prend position en faveur de plusieurs modes d’accès aux publications scientifiques dont la voie dorée  , les deux autres étant l’abonnement et le modèle hybride  . Pour STM, la voie dorée est un des moyens permettant d’atteindre l’objectif partagé par les éditeurs : la plus grande dissémination des travaux de recherche évalués par les pairs, pour une meilleure réutilisation des résultats de la recherche.
Peu de temps auparavant, le 5 mars, l’Association of American Publishers publie un communiqué qui relaie la position de 81 éditeurs. Ils s’opposent à la proposition de loi Federal Research Public Access Act of 2012 (FRPAA) qui demande aux chercheurs de déposer leurs articles dans des archives ouvertes dès lors que leurs recherches sont financées par des fonds publics.
Parmi les signataires des deux prises de position, figurent notamment Elsevier, Taylor & Francis, Wolters Kluwer et Springer.