Solidarité des organismes de recherche allemands face à Elsevier

Publié le 30 août 2017, par Thérèse HAMEAU

En Allemagne, 16 des 18 centres de l’Association Helmholtz ont décidé de ne pas signer de nouveaux contrats avec Elsevier au-delà de l’année 2017. L’association, en ne voulant pas conclure d’accord en son nom propre avec cet éditeur, veut renforcer la position de négociation du projet DEAL. Elle apporte ainsi son soutien au projet dont les objectifs principaux sont les suivants : accès permanent au texte intégral de l’ensemble des revues électroniques d’Elsevier pour tous les chercheurs appartenant aux institutions participant à l’accord, accès libre à leurs publications dans ces revues avec une licence CC-BY et ceci pour un un coût raisonnable, basé sur le volume des publications.
Par cette prise de position, le plus grand organisme de recherche allemand rejoint plus d’une centaine d’organismes scientifiques qui ont résilié ou non leurs accords de licence avec Elsevier. Les deux autres centres d’Helmholtz ont des contrats avec celui-ci qui s’étendent au-delà de la fin de l’année 2017.

Le communiqué de presse