Rupture entre Elsevier et un consortium suédois

Publié le 22 mai 2018, par Thérèse HAMEAU

Le consortium Bibsam, qui regroupe des universités et des organismes de recherche suédois, a décidé de ne pas renouveler l’accord avec l’éditeur Elsevier, car les conditions de l’accord ne permettent pas d’atteindre l’objectif fixé par le gouvernement suédois de 100 % de libre accès   des publications scientifiques d’ici 2026.
Pour effectuer la transition nécessaire d’un système de publication basé sur les abonnements à un système de publication en libre accès  , le Consortium Bibsam demandait à Elsevier les dispositions suivantes :

  • un accès libre immédiat à tous les articles publiés dans les revues de l’éditeur par les chercheurs affiliés aux organisations du consortium ;
  • un accès en lecture, pour ces mêmes organisations, à tous les articles des 1 900 revues d’Elsevier ;
  • un modèle économique   durable qui permet une transition vers le libre accès.

Les chercheurs suédois publient environ 4 000 articles par an dans les revues d’Elsevier. En 2017, 1,3 million d’euros ont été dépensés en frais de publication   (APC), en plus des 12 millions d’euros que les organisations dépensent en frais de licence pour la lecture des articles des revues d’Elsevier.

On peut rapprocher cette décision de celle prise par les organismes de recherche allemands, pour le même éditeur, courant 2017.

L’information