SHERPA et DOAJ : quel modèle de financement ?

Publié le 19 juillet 2016, par Thérèse HAMEAU

Le Knowledge Exhange (KE) propose de mettre en place un organe de coordination qui aura comme mission de favoriser et faciliter le développement d’une infrastructure ouverte, afin de permettre la diffusion et l’utilisation les plus larges possible des résultats de la recherche scientifique, dans un cadre juridique clair. Après discussion, cette proposition s’est concrétisée dans le plan d’action d’Amsterdam sur l’innovation en matière de science ouverte en avril 2016.
Pour mieux appréhender cette problématique (meilleure compréhension des coûts d’exploitation et amélioration de la coordination), un projet pilote est lancé portant sur les services SHERPA et DOAJ. Son objectif est de développer un modèle de financement international pour les deux services, celui pouvant à terme servir de modèle pour d’autres services.
Le KE se préoccupe depuis plusieurs années de la viabilité à long terme des services d’appui au libre accès   (voir les études de 2012, 2013 et 2016).

L’information