Séminaire du 12 octobre sur les derniers développements du Libre Accès

Publié le 27 octobre 2015, par Herbert Gruttemeier

La Commission européenne organisait, le 12 octobre à Bruxelles, un séminaire sur les derniers développements du Libre Accès  , en mettant l’accent sur des modèles alternatifs de publication. L’objectif de la Commission était de trouver des pistes en termes de critères de financement prioritaire. La journée était dédiée à la présentation de nouvelles initiatives d’édition dans certaines disciplines (principalement les SHS), à la comparaison de modèles économiques et organisationnels, aux nouveaux types d’accord avec les grands éditeurs commerciaux et à des prises de position politiques récentes, notamment dans le domaine du Libre accès « Gold », par des organismes de recherche, consortiums académiques et associations professionnelles. Ces dernières étaient invitées à donner leurs points de vue dans une table ronde finale (LERU, EUA, OASPA, STM, SPARC, LIBER, ALPSP).
Dans son allocution, Jean-Claude Guédon, expert reconnu et défenseur de longue date du Libre Accès, présentait deux approches pour envisager l’avenir de la publication scientifique : celle basée sur la question du maintien des rôles des différents acteurs et instances du système actuel, et celle, plus radicale, du vrai besoin et des opportunités futures de la communication scientifique, qui relève plus de la collaboration que de la compétition.
À noter l’annonce, pendant le séminaire, de la Déclaration de la Ligue des bibliothèques de recherche européennes (LERU), publiée le jour même, tout comme la prise de position commune du Commissaire européen Carlos Moedas et de Sander Dekker, secrétaire d’État néerlandais en charge de la science. Les deux initiatives peuvent d’ailleurs être considérées comme signes avant-coureurs d’une poussée espérée pour le Libre Accès sous la présidence du Conseil de l’Union européenne par les Pays-Bas en 2016.
Les présentations des différents intervenants sont accessibles en ligne.

Les présentations