Soutien renouvelé pour eLife

Publié le 7 juin 2016, par Herbert Gruttemeier

L’aventure eLife peut continuer : cette revue en libre accès, lancée en 2012 pour concurrencer des titres prestigieux tels que Nature, Science ou Cell, va bénéficier d’un nouveau financement de 25 millions de livres sterling, de la part des trois organismes à l’origine de sa création : le Howard Hughes Medical Institute (HHMI), la Société Max Planck et le Wellcome Trust.
Ce montant doit couvrir le fonctionnement d’eLife pour la période 2017-2022. La revue estime avoir atteint ses objectifs initiaux, en termes de qualité, de notoriété et d’approche innovatrice, notamment pour son système de peer-review collaboratif et rapide. Avec un taux d’acceptation descendu à environ 15%, eLife se montre aujourd’hui encore plus sélectif qu’à ses origines, ce qui n’a pas empêché une augmentation forte des articles de recherche publiés : 848 en 2015.
Les coûts de ce projet ambitieux restent élevés, même si les coûts par article semblent avoir diminué en 2015 (toujours proches de 4 500 euros, néanmoins). eLife cherche des financements complémentaires et n’exclut pas de charger à l’avenir des frais de publication   (APC) – même si ces derniers ne suffiront pas à couvrir les dépenses.

L’information