Transition vers un système de publication en Open Access en Suisse

Publié le 21 novembre 2016, par Thérèse HAMEAU

Grâce à l’analyse des flux financiers réalisée sur mandat   conjoint du Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS) et du programme Information scientifique (CUS-P2) de swissuniversities, la Suisse dispose de données concernant les coûts d’une transition vers un accès électronique immédiat, libre et gratuit aux publications financées par des fonds publics d’ici à 2024. Selon ce rapport, sur les 6 modèles étudiés, la « voie bleue » (blue road) permettrait de réaliser plus de 2 millions de francs d’économies par an. Dans celle-ci, les versions publiées par les éditeurs sont déposées dans des bases de données au sein des hautes écoles, où elles sont accessibles gratuitement et publiquement au terme d’un embargo   d’une durée déterminée. Quant à la voie dorée  , sa mise en œuvre complète entraînerait chaque année des coûts additionnels de quelque 27 millions de francs. Ces coûts seraient encore plus élevés si la Suisse adoptait un modèle hybride  .
Dans leur rapport, les auteurs recommandent entre autres un modèle mixte « voie bleue » et « voie dorée » et l’amélioration de la qualité des données. Ils soulignent également la nécessité de mettre en place une stratégie nationale et un plan d’action afin de coordonner les activités liées à la mise en place de l’Open Access.

Le communiqué de presse