Une infrastructure pour connaître les coûts des publications

Publié le 30 octobre 2017, par Thérèse HAMEAU

Dans un article, Danny Lämmerhirt, coordinateur recherche au sein de l’Open Knowledge International, milite pour une plus grande transparence financière qui permettrait de repenser l’organisation de l’édition scientifique. Pour l’auteur, le manque d’information financière accessible au public est problématique pour au moins trois raisons :

  • elle entrave l’évaluation des politiques d’édition et des modèles de financement existants ;
  • l’opacité financière empêche également d’avoir une vue détaillée du montant de l’argent payé dans un pays, par agence de financement, par université, par bibliothèque et par chercheur ;
  • le manque de connaissances sur les paiements affaiblit le pouvoir de négociation des universités et des bibliothèques.

Pour lever cet obstacle, Open Knowledge International plaide en faveur de bases de données publiques collectant les dépenses liées aux publications scientifiques. De telles infrastructures permettraient le suivi, la documentation, la publication et la discussion des différents coûts associés à l’édition savante.

Voir sur le même sujet, le rapport du Knowledge Exchange : Knowledge Exchange consensus on monitoring Open Access publications and cost data

L’article